mercredi 4 janvier 2017

La cité des ténèbres, tome 5: La cité des âmes perdues

Cassandra Clare
Éditions Pocket Jeunesse
600 pages

«Clary est folle de joie. Lilith serait anéantie et Jace sauvé... Mais quand les Chasseurs d'ombres viennent le libérer, ils ne trouvent que du sang et du verre brisé. Jace a disparu. Clary découvre bientôt qu'il est devenu un serviteur des démons! Son sort est désormais lié à celui de Sébastien, son pire ennemi... Pour sauver l'homme qu'elle aime, Clary va devoir risquer plus que sa vie. Existe-t-il encore le moindre espoir?»

Mon avis


7/10

Attention, spoliers des tomes précédents

J'aime beaucoup cette série depuis que je l'ai débuté. C'est plutôt léger, on sait que tout va bien finir pour tout le monde... Avec ce tome, même si j'ai quand même apprécié dans l'ensemble, je me suis ennuyée un peu.

Je trouve que dans cette série, il y a un peu de confusion.. D'abord, Jace et Sébastien ont beaucoup trop de noms... Ils ont eu 15436 identités différentes au cours de leur vie et on continue de faire référence à tous ces noms continuellement. Je dois avouer, j'étais perdue. Je trouve aussi que dans l'univers de Cassandra Clare, il y a toujours une solution miracle à tout. Ce sortilège est absolument impossible à dissoudre et personne au grand jamais n'y arrivera? Qu'à cela ne tienne, on n'a qu'à appeler un ange (chose qui est également supposée être presque infaisable) et il va nous donner quelque chose pour régler notre problème. Un démon peut faire l'affaire aussi! Je n'y crois pas, je ne vis absolument aucun stress à aucun moment pendant que je lis cette histoire... Et c'est dommage!

Sinon, il y a quand même eu des points positifs. J'aime la relation de Clary et Jace (même si l'absence de la personnalité de Jace a pesé lourd). J'ai aussi appris à aimer Simon, que je n'aimais pas dans les tomes précédents.

Finalement, je suis un peu déçue par ce tome, mais je lirai tout de même le sixième et dernier de la série pour connaître la fin des aventures de Clary et Jace.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire