dimanche 21 février 2016

Cavalier vert

Kristen Britain
Éditions Milady
599 pages

«Karigan G'ladheon, jeune fille éprise d'aventure, s'enfuit après avoir été exclue de son école pour avoir défié en duel le fils d'un gouverneur de province. Elle croise alors un Cavalier Vert, l'un des légendaires messagers du roi qui lui demande dans un dernier souffle de porter un message à son souverain. Sans même prendre connaissance de la missive, elle fait le serment de la remettre en main propre, scellant ainsi son destin, car elle est soudain magiquement investie de la mission qu'elle vient d'accepter: devenir un Cavalier Vert. Dès lors, traquée par des assassins au service d'un mystérieux sorcier, Karigan ne peut compter que sur sa fidèle monture et les mystérieux pouvoirs qu'elle va se découvrir.»

Mon avis


8/10

J'ai été très contente d'apprendre que Milady sortait une version poche de cette série qui me faisait de l'oeil depuis un moment en grand format chez Bragelonne.

Ce premier tome a pour moi eu des hauts et des bas, mais est très prometteur d'une bonne série. Même si cela n'a pas été le coup de foudre, je compte assurément lire la suite. Je crois en effet être devant l'une de ces séries où le premier tome est moins bon que la suite. J'espère avoir raison!

J'ai trouvé ce livre original sur quelques points. J'ai rarement lu des livres de fantasy avec une relation père-fille. C'est le cas ici, et même si le père de Karigan n'est au final pas si présent ou important dans le récit, j'ai trouvé cet ajout agréable. Le personnage n'a que 16 ans et le fait que son père la cherche suite à sa fugue m'aidait à me rappeler qu'elle n'était au fond qu'une adolescente et à comprendre ses réactions.

Le personnage de Karigan en lui-même est assez original. Elle est éprise d'aventure, mais elle reste jeune et ne veut qu'au final rentrer chez elle. J'ai trouvé un peu moins réaliste cependant qu'elle soit introduite auprès du roi aussi facilement et qu'elle prenne une si grande place dans la guerre qui débute. Elle n'est qu'une jeune fille qui a pris le relais d'un messager pour transmettre une missive au roi...

Le début du roman était plutôt long et je n'accrochais pas beaucoup au début. Il se passait plein de choses, mais rien qui ne retenait mon intérêt. La seconde partie est plus entraînante.

Pour conclure, j'ai bien aimé ce premier tome et je lirai assurément la suite. Je suis certaine qu'avec les bases mises en place avec ce roman, la suite ne sera que meilleure.

  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire