samedi 1 juillet 2017

Le souffle des feuilles et des promesses

Sarah McCoy
Éditions Michel Lafon
334 pages

« Hallie Erminie, issue d'une famille de planteurs du Kentucky, est une jeune femme de caractère qui adore écrire. À New York, où elle s'est mis en tête de trouver un éditeur qui publierait son premier roman, elle fait la connaissance de Post Wheeler, un journaliste célibataire et fier de l'être. Tous deux discutent à bâtons rompus de la vie culturelle new-yorkaise, bouillonnante en cette fin de XIXe siècle, et s'attachent l'un à l'autre sans oser se l'avouer. Malheureusement, quand Post part pour l'Alaska du jour au lendemain, la possibilité d'une histoire d'amour s'évanouit. Commence alors un chassé-croisé qui durera une dizaine d'années, des États-Unis à l'Italie en passant par l'Angleterre ou la France. Tandis que Hallie Erminie rencontre le succès grâce à ses livres, Post Wheeler se destine finalement à une carrière politique. À chacune de leurs rencontres, les sentiments des deux jeunes gens grandissent mais le destin semble peu enclin à les réunir. Oseront-ils s'avouer leur amour ? »

Mon avis


8/10

Parmi les publications des dernières années chez Michel Lafon, une jeune auteure à surveiller est Sarah McCoy. Avec trois roman à son actif, on n'en entend parler de plus en plus. Pour avoir lu ses trois titres, je constate que, tout en restant dans un style similaire, Sarah McCoy connait plus d'une façon de raconter. J'ai en effet trouvé ses romans assez différents les uns des autres, dans les thèmes comme dans la façon dont la plume était travaillée.

J'ai beaucoup aimé Un goût de cannelle et d'espoir, qui se joue sur plusieurs époques et plusieurs lieux et qui trempe dans le secret de famille. J'ai trouvé l'effet moins réussi dans Un parfum d'encre et de liberté. Dans ce roman-ci, on va ailleurs. Pas de secret de famille, pas de saut dans le temps. On nous raconte plutôt l'histoire d'une jeune auteure à travers ses débuts dans l'écriture et son histoire d'amour.

Sans qu'il ne soit mémorable, j'ai beaucoup aimé ce roman. Tout est... paisible. Il se déroule de nombreuses péripéties, mais j'avais l'impression qu'écouter une personne âgée raconter sa vie pendant ma lecture de ce livre. L'écriture est douce, linéaire, sans remous. 

Ce qui a particulièrement retenu mon attention, c'est le thème de l'édition et des femmes. C'était à l'époque un monde d'hommes et j'ai beaucoup aimé découvrir l'univers d'une femme forte qui a fait sa place et sa réputation à la force de sa volonté. Les étapes de publication ne se sont plus du tout comme aujourd'hui et j'ai aimé la partie de l'histoire où elle tente de se faire publier. On traite également beaucoup de son histoire d'amour un peu difficile, qui n'a cessé de s'effilocher et de se raccommoder à cause des caractères bien sentis des deux personnes impliquées. J'ai aimé, mais l'histoire manquait pour moi un peu d'éclat.

Pour conclure, j'ai apprécié cette lecture douce et paisible, mais ce troisième roman ne déclasse pas pour moi le premier de l'auteure, que je vous conseille de lire avant celui-ci.

Je remercie grandement Les Éditions Michel Lafon Canada pour l'envoi de ce roman!

3 commentaires:

  1. Je n'ai pas encore lu un seul livre de cette auteure alors qu'elle me tente énormément ! Je pense suivre ton conseil et commencer par son premier roman ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je vais peut-être suivre ton conseil alors et me lancer dans un des livres de cette auteure :)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai jamais lu de Sarah McCoy mais j'entends beaucoup de bien de ce qu'elle écrit ^-^
    Si je devais lire un de ses livres, je commencerai par Un goût de cannelle et d'espoir.

    RépondreSupprimer