dimanche 2 juillet 2017

Les Nains

Markus Heitz
Éditions Bragelonne / Milady
Tome 1: Le passage de pierre
Tome 2: Lame de feu

«Lorsque s'effondre le passage de Pierre que les Nains gardaient depuis toujours, Orcs et Ogres déferlent sur le Pays Sûr. C'est le jeune Nain Tungdil qui donne l'alerte. Envoyé en mission par son père adoptif, le Mage Lot-Ionan, il découvre l'armée qui avance sur le pays. A la tête de cette force d'invasion, les Albes, êtres cruels et maléfiques, ont le pouvoir de ramener les morts à la vie. Tungdil n'a pas d'autres choix, s'il veut sauver Hommes, Elfes, Mages et Nains du péril imminent, que de devenir un héros.»

Mon avis


8/10

Le fantasy est l'un des mes genres préférés et c'est pour des univers aussi riches que celui qu'a créé Markus Heitz que cela me plait tant. Dans Les Nains, on retrouve des créatures classiques comme les orcs et les elfes qui côtoient des humains. Cette fois par contre, vous l'aurez deviné, ce ne sont pas ces derniers qui sont à l'honneur, mais bien les nains.

Exploités dans différents univers, le plus souvent à titre de personnages secondaires, les nains sont très intéressants à découvrir. Cette série me tentait depuis de nombreuses années pour cette raison. Ma lecture a été à la hauteur de mes attentes et je suis ravie de m'être enfin lancée!

Le personnage principal est Tungdil, un nain élevé par un mage humain qui ne connait pas la culture de son peuple. Il est embarqué malgré lui dans une course à la succession de la chefferie d'un clan nain, mais aussi dans une quête pour sauver le Pays Sûr des forces du mal. J'ai adoré ce personnage, qui est à la fois attiré par la façon de vivre des nains et d'un autre côté assez différent de ses congénères à cause de son éducation. C'est avec les personnages secondaires que l'on comprend vraiment qui sont les nains et quels sont les trains de leur peuple.

Un petit regret par contre: j'ai trouvé que le mode de vie des nains n'était pas assez expliqué. On en sait un peu, mais toute l'histoire se passe autour d'un nain qui n'en est pas vraiment un et autour d'une quête qui aurait pu être celle d'un humain. J'espère que cela est creusé un peu plus avec les tomes suivants.

Au final, tout est assez classique dans ce roman: le type de personnages, le type de quête. Une petite groupe hétéroclite qui s'unit pour sauver le monde des forces du mal qui commencent à se propager? Je commence à avoir lu un peu trop d'histoires basées sur ce schéma. Cependant, l'écriture est très agréable et ce fut un excellent moment de lecture malgré tout.

4 commentaires:

  1. ça a l'air d'être de la bonne fantasy :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est un livre qui me tente beaucoup à chaque fois que je vais en librairie. Je ne le prends jamais car j'ai peur de ne pas aimer. Ton avis m'a rassuré et je pense me l'offrir un de ces jours !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes la fantasy assez classique, je pense que tu ne peux pas te tromper! :)

      Supprimer
    2. Bon ben, là je suis convaincue :D

      Supprimer