samedi 15 avril 2017

Le Joyau, tome 3: La clé noire

Amy Ewing
Éditions Robert Laffont
Collection R
384 pages

«Cela fait trop longtemps que Violet et les habitants des anneaux extérieurs de la Cité solitaire sont soumis au moindre caprice de la noblesse du Joyau. La société secrète connue sous le nom de la Clé Noire s'apprête à lancer l'offensive pour renverser ces dirigeants cruels et corrompus. Violet a conscience du rôle crucial qu'elle doit jouer dans cette révolte, mais c'est une raison encore plus personnelle qui la pousse à s'engager corps et âme pour la cause: la Duchesse du Lac a enlevé sa petite soeur Hazel... Après avoir eu tant de mal à s'échapper du Joyau, Violet devra tout risquer pour s'y introduire à nouveau, sauver sa soeur, mais aussi l'avenir de la Cité solitaire...»

Mon avis


7,5/10

Le Joyau est une trilogie que j'ai aimé dans l'ensemble, même si je n'en garderai pas non plus un souvenir des plus mémorable. Ce troisième tome a pour moi eu quelques longueurs et mon intérêt à baissé au milieu du livre, mais la lecture en valait la peine pour connaître la fin de l'histoire.

Je viens d'abord de remarquer qu'il y a une évolution dans les couvertures! C'est peut-être juste moi la perdue qui avait pas encore compris, mais j'adore l'idée! Sur le tome 1, la jeune fille est assise et recroquevillée sur elle-même, puis elle est seulement assise, et finalement, sur le dernier tome, elle est debout.

Je me rends compte que j'ai moyennement aimé le mélange dystopie et fantastique de cette série... J'aurais préféré qu'il n'y ait rien de fantastique, pas de pouvoirs (même si l'histoire aurait dû être repenser sur plusieurs aspects) et que la révolte ne se fasse qu'avec la force du grand nombre.

Bref, même si j'ai aimé la série dans l'ensemble, elle n'a pas réussi à me convaincre à tous les niveaux.

jeudi 13 avril 2017

Sang de pirate, tome 3: Poursuites

Élisabeth Tremblay
Éditions de Mortagne
490 pages

«Si son retour sur Altrass se passe d'abord comme prévu, Tiss déchante lorsque sa soif de justice la met dans un tel pétrin que la fuite est la seule issue possible. Elle qui rêvait de vivre sans devoir se cacher, la voilà dan l'obligation de disparaitre. Comment repérera-t-elle Grévec si elle ne peut plus s'embarquer sur aucun navire?

Prisonnier de Javil sur le Malabar, Maksim navigue vers les eaux glacées du Tnaskyl, au nord de l'Estuanie. Son arrivée à bord est cependant vite contestée, au péril de sa vie, et la présence de Jaya vient brouiller les cartes. Pourra-t-il localiser le feu follet dépositaire des secrets de Sax? Mais, surtout, réussira-t-il à déjouer les pièges d'une contrée où les animaux qu'il contrôle ne peuvent lui prêter main forte?»

Mon avis

9/10

Non mais... quelle série! Après avoir lu la série Filles de Lune de la même auteure, j'ai eu envie de poursuivre avec sa plus récente: Sang de pirate. Et... c'est encore meilleur! J'apprécie depuis le premier tome, et chacun d'entre eux est aussi bon que son prédécesseur.

J'aime la maturité de l'écriture et des thèmes, qui en font une saga de fantastique et d'aventure pour les adultes. Cependant, il n'y a pas le côté un peu lourd qu'on peut retrouver dans certains livres du genre, où l'univers trop complexe rend l'ensemble difficile à suivre. Il y a de l'action sans cesse, on ne s'ennuie pas une seconde. Je trouve que l'intrigue se stagne pas, elle évolue sans cesse depuis le début. L'auteure a aussi fait un travail remarquable sur l'évolution des personnages. Ils vieillissent de plusieurs années au fil de l'histoire et il y a une progression dans leur personnalité et leur façon d'être.

Pour conclure, c'est une série que j'affectionne et dont j'ai hâte de lire le dernier tome, qui vient d'ailleurs tout juste de sortir. Je vous la conseille fortement!

mardi 11 avril 2017

Sky Mundy et les dinosaures, tome 1: L'arche perdue

Laura Martin
Éditions Michel Lafon
365 pages

«Il y a cent cinquante ans, les dinosaures ont été clonés et ont repris leur place dominante dans la chaîne alimentaire. Pour l'humanité, une seule façon de survivre: se réfugier sous terre.

Il y a cinq ans, Jack Mundy s'est enfui du complexe souterrain abritant une civilisation qui tente tant bien que mal de se reconstruire. Il a abandonné dernière lui sa fille, Sky.

Aujourd'hui, Sky, 12 ans, découvre l'ultime message de son père: le sort des hommes dépend d'elle, et surtout d'une carte mémoire qu'il lui a laissée et qu'elle doit livrer quelque part, à la surface. Or, tout être humain dehors est en danger de mort. Bravant les interdits, Sky, suivie de son meilleur ami, quitte le bunker. Mais, à l'extérieur, les dinosaures sont-ils vraiment la plus grande menace?»

Mon avis


9/10

Un roman jeunesse d'aventure mêlant dystopie, science-fiction et dinosaures? Je dis oui! J'ai adoré ce premier tome, que j'ai trouvé très rafraichissant!

L'humanité est coincée sous terre pour sa survie. L'histoire m'a un peu fait penser à la série Enclave de Ann Aguire, mais en plus jeunesse. J'ai toujours aimé les dinosaures et quand j'ai lu le résumé de ce roman, j'ai tout de suite voulu le lire! Le concept, sans être révolutionnaire, est très intéressant et pique la curiosité. Après une expérience de clonage qui a mal tourné, les dinosaures ont repris le contrôle de la terre. J'ai trouvé que cela faisant faire une réflexion sur la place des humains vis à vis des autres animaux dans la nature et je trouve que c'est un superbe sujet pour un roman jeunesse!

Ensuite, j'ai trouvé le personnage de Sky très attachant et très réussi. Elle est jeune (12 ans) et l'auteure a réussi à ne pas la faire agir comme une adolescente, mais comme une fille de son âge. Je l'imaginais très bien, fonceuse mais réfléchie. Elle est accompagnée de son acolyte, son meilleur ami du même âge. Ils font en chemin la connaissance d'un autre jeune et le trio mène l'aventure à merveille!

Ce que j'ai apprécié également, c'est que l'histoire réserve quelques surprises. Dans un roman plus jeunesse, on peut s'attendre à voir venir les revirements de situation et à savoir anticiper la fin. Ici, l'auteure a réussi à me surprendre et à me garder captiver par l'histoire.

Au final, je trouve ce premier tome très prometteur et j'ai très hâte de lire la suite! Si vous aimez les romans jeunesse (et les dinosaures!), je vous conseille de l'ajouter tout de suite à votre liste de prochaines lectures!

Je remercie grandement les Éditions Michel Lafon Canada pour ce partenariat!

samedi 8 avril 2017

Amblystome, tome 4: De dieux et de monstres

M.V. Fontaine (Véronique Drouin)
Éditions Québec Amérique
616 pages

«Après la chute de la civilisation, dans un monde dévasté et dépeuplé, les grandes étendues du continent nord-américain recèlent encore leur lot de menaces et de bouleversements. Flora et ses alliés ont atteint l'ancienne ville de Winnipeg, où se terrent les moines de Pandore. Connaissant désormais l'identité réelle de la déesse, chacun remet en question son rôle dans la quête. Les mystère sont pourtant loin d'être tous éclaircis. Rattrapés par les conséquences des ravages qu'ils ont laissés sur leur route, les voyageurs migrent vers l'ouest pour enfin découvrir le berceau de l'Événement et faire des rencontres déterminantes.»

Mon avis


9,5/10

Amblystome... c'est mon énorme coup de coeur des dernières années. Le tome 1 m'avait tout simplement conquise, je n'avais jamais rien lu de tel, qui venait m'accrocher autant! Les tomes suivants ont tous été aussi très bons et j'avais très hâte d'enfin me plonger dans le dernier livre, que j'avais laissé sur les tablettes un peu plus longtemps pour faire durer le plaisir...

Dans cette série, on fait un saut de 150 ans dans le temps. Des scientifiques canadiens ont fait une découverte intrigante et nous voilà, sans explication, un siècle plus tard, dans un monde où les avancées de la société humaine ont été perdues, dans un monde où la nature a été altérée et où une poignée d'humains tente de retrouver la gloire d'antan.

Dans ce dernier tome, on répond à nos questions. À travers les tomes, on faisait à quelques moments des sauts dans le temps pour revenir à l'équipe de scientifiques qui avait fait la découverte qui a changé le monde. Ici, on y retourne fréquemment et on saisit enfin ce qui s'est réellement passé, on fait d'innombrables liens avec l'histoire. L'auteure a vraiment ficelé une intrigue solide, qui a su m'accrocher dès le départ et qui a su maintenir mon intérêt.

Un autre point très fort de cette série, ce sont les personnages. On suit deux jeunes femmes dont le destin est étroitement lié, mais qui vivent des situations très différentes. Minéra est une princesse déchue pratiquant la médecine et Flora, une aventurière et une intellectuelle. Ça fait vraiment du bien de voir évoluer deux personnages féminins aussi forts dans une série post-apocalyptique. Si ces personnages avaient été des hommes, il est certain que je n'aurais pas eu un aussi gros coup de coeur!

Pour conclure, Amblystome est une série absolument fantastique que je recommande à tous. Elle est bien écrite, elle est intéressante, se renouvelle au fil des tomes et les personnages féminins sont forts et poignants. J'ai eu la chance de rencontrer l'auteure lors d'un salon du livre et je tiens encore une fois à la remercier pour avoir écrit une aussi bonne série! Si vous n'avez pas encore découvert cette petite pépite, foncez!

mercredi 15 mars 2017

Ce que je n'oserai jamais te dire...

Bruno Combes
Éditions Michel Lafon
344 pages

«Joy, veux-tu être ma femme? Oui, je le veux! a répondu Joy à Guillaume avec une ferveur égale à la profondeur de l'amour qu'elle lui porte. Et pourtant, le soir même du mariage, alors que la fête bat son plein, Joy s'évanouit dans la nature. Guillaume, d'abord fou d'inquiétude puis ravagé par le doute, se perd en conjectures. La gendarmerie n'a rien trouvé de suspect, il semblerait que la mariée aurait elle-même décidé de partir.»

Mon avis


5/10

Avec cet auteur, je crois que cela ne le fait pas vraiment pour moi. J'ai lu Seulement si tu en as envie... l'an dernier et j'avais moyennement aimé. Ce deuxième roman a encore moins été capable de me plaire.

J'ai bien aimé le début, car je trouvais mystérieux le départ de la mariée le soir de la noce et j'avais envie d'en savoir plus. Au final, je tournais les pages en me disant que j'avais pas vraiment d'intérêt à connaître le pourquoi du comment. On tombe rapidement dans une histoire abracadabrante de mafia brésilienne... Je n'ai pas aimé cela. Je m'attendais à une romance. On parle de l'histoire d'amour d'un couple, oui, mais ce n'est pas au premier plan comme je l'aurais voulu.

J'ai trouvé l'histoire un peu tirée par les cheveux et aucun des personnages ne me plaisaient. Joy est... bizarre. Franchement, qui part régler les problèmes de son passé en faisant une scène pareille le soir de son mariage? Son frère Paulo aussi. Joy a consacré sa vie à s'occuper de lui et il m'a semblé n'avoir aucune reconnaissance. C'est un personnage complètement légume pour moi, inactif et inintéressant. Malheureusement, ce ne fut pas un succès dans mon cas.

Malgré mon avis négatif, je remercie grandement les éditions Michel Lafon Canada pour l'envoi de ce roman!

mardi 28 février 2017

Le cycle de Drenaï, tome 6: Druss la légende

David Gemmell
Éditions Milady
512 pages

«Son nom est Druss. Garçon violent et maladroit, il vit dans un petit village de paysans situé au pied des montagnes du pays dressant. Bûcheron hargneux le jour, époux tendre le soir, il mène une existence paisible au milieu des bois. Jusqu'au jour où une troupe de mercenaires envahit le village pour tuer tous les hommes et capturer toutes les femmes. Druss, alors dans la forêt, arrive trop tard sur les lieux du massacre. Le village est détruit, son père git dans une marre de sang. Et Rowena, sa femme, a disparu...»

Mon avis


8,5/10

David Gemmell et son Cycle de Drenaï, c'est l'un de mes grands amours en fantasy. Encore une fois, je n'ai pas été déçue et j'ai vécu une autre belle aventure dans l'univers si prenant de cet auteur.

Pour ceux qui ne connaissent pas le cycle, il compte 11 romans qui sont à priori indépendants les uns des autres. L'ordre de lecture suggéré est cependant celui de la parution, et il place Druss la légende en 6e, malgré le fait qu'il se déroule plus tôt sur la ligne du temps que certains autres romans parus avant.

Certains choisissent de lire les livres dans l'ordre chronologique des événements dans l'univers de Drenaï, mais pour ma part, j'adore l'ordre de parution. On revient ainsi dans Druss la légende sur la jeunesse d'un personnage que l'on connait déjà bien. Druss est si bien construit. C'est un exemple parfait de anti-héros. Il a une part de bien comme de mal en lui, il est parfois égoïste, il ne prend pas toujours les bonnes décisions, il est entêté. Rowena est aussi un personnage que j'aime beaucoup, par sa force de caractère mêlée à sa douceur.

Ce tome n'égale pas mon préféré, Légende, mais il est l'un des meilleurs du cycle jusqu'à présent. La plume de David Gemmell est encore sublime, ici dans une histoire que j'ai trouvée différente du schéma des autres tomes.

Bref, si vous aimez la fantasy et que vous n'avez pas encore lu cet auteur, je vous le conseille fortement!

lundi 27 février 2017

D'amour et de haine, tome 2: La trahison

Sonia Alain
Éditions AdA
449 pages

«Le départ d'Aidan sur le quai de Québec a dévasté le coeur d'Adélaïde. Il l'a abandonnée de manière abrupte, brisant le lien qui les unissait. Rangée par le chagrin, elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour entamer un nouveau chapitre de sa vie. Par chance, elle trouve une échappatoire lorsque son oncle se voit affecté au poste de gouverneur dans une colonie britannique, le Nigéria, une terre qui l'a toujours fascinée. Mais la guerre est partout, et le pays voisin, le Cameroun, est sous tutelle allemande. Y sera-t-elle vraiment en sécurité? Les éléments se lient contre elle et un ennemi refait surface, menaçant son intégrité. Une fuite sans fin s'ensuit, entraînant Adélaïde aussi loin que dan sale désert en Égypte. Comment faire face au danger imminent qui la guette dans l'ombre... mais surtout... comment survivre à la présence d'Aidan, qui lui est de nouveau imposée?»

Mon avis


9/10

Chronique du tome 1 par ici!

Adélaïde réussira-t-elle à enfin vivre en paix? Après avoir été charmée par le tome 1 il y a quelques mois, c'est avec grand plaisir que je me replongeais dans cette histoire pour connaître la suite.

Il faut dire une chose, cette romance ne manque pas d'action! J'ai beaucoup aimé que le tome 2 soit très différent du premier. Les personnages sont les mêmes, mais l'histoire se déroule dans un contexte très peu similaire. J'avais rarement lu un roman se déroulant en Afrique lors de la Première Guerre mondiale. Le contexte historique est mis au second plan derrière la romance, mais j'ai trouvé cette idée rafraichissante après le premier tome qui se déroulait au Québec. L'ambiance de chaleur et de sable détonnait franchement et j'ai beaucoup aimé voir les personnages dans ce décor.

J'avais adoré la romance dans le premier livre et elle a continuer à me garder captivée dans le second! L'amour de Aidan et Adélaïde est passionnel. Ils s'aiment et se détestent à la fois, chacun leur tour, créant des situations pas possibles! J'avais dit la même chose dans ma critique du tome 1, mais Sonia Alain a un vrai don pour l'écriture des scènes romantiques un peu osées. Une romance de grande qualité, à mon avis!

Entre les scènes de romance, l'action n'arrête pas non plus! Les personnages se retrouvent à lutter pour leur survie un nombre incalculable de fois.

Du côté des personnages, je les adore. Je trouve que l'auteure les a construit d'une manière cohérente et qu'elle réussit à les faire évoluer en étant fidèles à eux-mêmes. Aidan est un badboy... et il le reste! Je ne sais plus si je dois l'aimer ou le détester (mais j'adore ce dilemme!).

La romance n'est pas mon genre de prédilection, mais celle-là, je l'adore! Très hâte au dernier tome pour connaître la conclusion de la liaison d'Aidan et Adélaïde!