dimanche 4 janvier 2015

Graceling

Kristin Cashore
Édition: Le livre de poche
Nombre de pages: 402
Année de publication originale: 2008

«Dans les Sept Royaumes, on les appelle les Graceling - des êtres rares, dotés de pouvoirs incroyables. Katsa, elle, peut tuer un homme à mains nues et son oncle, le roi des Middluns, l'oblige à assassiner pour son compte. La rencontre de la tueuse avec le prince Po, un autre Graceling, va changer le cours de son existence...»




Mon avis


7.5/10

Des êtres aux yeux dépareillés chacun doté d'un pouvoir qui les fait exceller dans un domaine (l'escrime, le tir à l'arc, la nage, la cuisine, la télépathie...) : comment mieux débuter un roman de fantasy? J'ai adoré l'idée des Graceling et n'avais qu'une envie: être transportée dans leur univers.

Ce roman ne m'a pas transportée dans l'univers fantastique que j'espérais, mais m'a tout de même fait passer un bon moment. Le personnage de Katsa est intéressant, mais j'aurais aimé encore mieux la connaître. Sa rencontre avec le prince Po est le point tournant de l'histoire et j'ai beaucoup aimé le lien qui se développe entre eux. 

Le problème, c'est l'intrigue... Tout est en place pour une aventure sans pareil, mais les péripéties sont un peu décevantes. Il y a un méchant à éliminer et une enfant à protéger, mais peu de nuances. J'ai eu l'impression que la fin (un peu prévisible, d'ailleurs) avait été écrite sans trop d'effort et que l'auteure était fatiguée d'écrire à ce moment là. Il manquait un petit quelque chose pour en faire un roman dont j'allais me souvenir. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire