jeudi 27 avril 2017

La dame de Knox, tome 1: Le masque

Sonia Alain
Éditions Pochette
403 pages

«En l’an 1335, le roi d’Angleterre revendique la couronne de France, ce qui plonge les deux pays dans une guerre sans pitié. Joffrey de Knox, un puissant guerrier de Bretagne, décide dès lors de s’allier à l’Angleterre, y voyant une occasion d’étendre son territoire et de s’enrichir davantage.
Comme son père avant lui, il convoite surtout les terres du Sud qui appartiennent au seigneur de Vallière. Pour parvenir à ses fins, Joffrey décide qu’il est temps de réclamer son dû à la veuve de Vallière : la main de sa fille cadette. Or, la famille de Vallière n’a jamais été mise au courant d’une telle promesse de mariage, et pourtant…
Joffrey croit y gagner. Celui-ci ignore cependant qu’Anne de Vallière est une jeune femme énergique et déterminée qui n’hésitera pas à se dresser courageusement sur son chemin… Elle s’efforcera dès lors de percer le mystère de cet époux qui lui a été imposé, car malgré les colères et la brutalité de Joffrey, elle devine chez celui-ci une personnalité complexe, où la dureté masque des blessures profondes.
Arrivera-t-elle toutefois à fissurer la cuirasse de ce guerrier redoutable ?»


Mon avis


Pour avoir lu plusieurs autres de ses romans, je connaissais déjà le talent de Sonia Alain pour la romance. Elle nous livre ici encore une belle illustration de sa plume.

J'ai d'abord aimé le choix du contexte historique. L'histoire tourne principalement autour de la construction de la relation entre Anne et Joeffrey, mais on reconnait que l'auteure s'est informée sur le contexte et cela enrichit le roman.

J'ai beaucoup aimé le roman dans l'ensemble. J'ai cependant une petite réserve quant à certains éléments. J'ai eu un peu de mal avec le personnage masculin. J'adore le côté bad boy endurci au coeur tendre, mais j'ai trouvé Joffrey trop dur au début. J'ai moins aimé à quel point Anne n'est que l'objet d'un désir sexuel et que Joffrey se permette de passer par dessus autant de principes moraux pour l'obtenir. Même si j'ai beaucoup aimé le personnage de Anne, mon petit côté féministe n'a pas réussi à accrocher au fait qu'elle s'amourache aussi passionnément de quelqu'un qui a été cruel envers elle ainsi. Joffrey promet d'être un modèle de vertu, mais dans la vie, les gens ne changent pas ainsi!

J'ai aimé Anne, mais j'aurais préféré qu'elle résiste!! On n'aurait pas eu d'histoire d'amour, et donc pas de roman, alors c'était évidemment le contraire qui allait se dérouler, mais après tout ce qu'il lui a fait subir au début, il aurait bien mérité de finir tout seul avec ses remords.

Finalement, comme à son habitude, Sonia Alain réussit à jongler avec romance et action, particulièrement à la fin du roman, ce qui ajoute une autre dimension à l'histoire. Si vous aimez la romance historique, c'est une auteure que je vous conseille, pour ce roman, ainsi que pour son autre série que j'adore: D'amour et de haine.

Un grand merci à Sonia Alain ce partenariat!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire