mardi 19 septembre 2017

Un temps nouveau

Micheline Duff
Éditions Québec Amérique
296 pages

«Alors que le Québec vient d’amorcer sa Révolution tranquille, la jeune Nathalie entreprend sa propre petite insurrection lors de conflits générationnels avec ses parents. Sa rencontre et son amitié avec une femme audacieuse prônant l’avènement d’un temps nouveau l’influenceront pour le reste de son existence. Crise identitaire, montée du séparatisme, libération des mœurs, féminisme, scission de l’Église et de l’État, jalonneront son parcours et sa recherche d’une vie stable et sereine.

Dans ce vingt-deuxième roman, Micheline Duff livre avec sensibilité un récit inspiré du témoignage de faits vécus. Entrelaçant habilement réalité et fiction, elle raconte la vie d’une femme attachante durant une période charnière de l’histoire du Québec, pendant et après la Révolution tranquille. Mais… était-elle vraiment tranquille, cette révolution ?»

Mon avis


9/10

Un temps nouveau, c'est le Québec des années 70. C'est la pilule contraceptive qui entre dans nos vies. C'est la femme qui s'émancipe. C'est ma grand-mère qui décide qu'elle, elle n'en veut que deux des enfants pour avoir du temps pour sa carrière d'enseignante. Un temps nouveau, c'est une époque que je n'ai pas vécue, mais qui résonne fort dans ma tête. 

Le roman est une réussite sur plusieurs points. L'écriture de Micheline Duff est d'abord excellente. C'est fluide, c'est agréable à lire et elle réussit vraiment à nous dépeindre la réalité d'une jeune femme de la Révolution tranquille. Je ne pensais pas qu'un livre sur ce thème et cette époque m'attirerait, mais je suis très contente de l'avoir lu. Je connaissais plusieurs faits et caractéristiques de cette époque, mais lire un roman qui la met en scène m'a vraiment donné l'impression de mieux la comprendre. Je serais curieuse de connaître l'avis de quelqu'un de plus âgé qui a vécu les années 70.

J'ai adoré le personnage de Nathalie. On la voit évoluer, de sa phase rebelle d'adolescente qui veut goûter à l'interdit, à celui de femme assumée. Nathalie incarne la femme de cette époque, celle que le mariage laisse indifférente et qui veut étudier malgré les embuches. On voit à travers elle aussi le portrait d'une famille éclatée et non conventionnelle, mais dont le bonheur des membres et le souci principal. 

Pour conclure, j'ai beaucoup aimé cette lecture, qui m'a fait vivre une époque pas si lointaine et si importante dans l'histoire du Québec. Je suis habituée à être transportée des siècles en arrière lorsque je lis un roman historique Ce voyage dans le temps beaucoup plus court m'a enchantée. 

Je remercie grandement les Éditions Québec Amérique pour cette lecture!



Aucun commentaire:

Publier un commentaire