jeudi 13 août 2015

La princesse blanche

Philippa Gregory
Éditions AdA
574 pages
Publication originale de 2013

«Angleterre, 1485. Henri Tudor fait tomber Richard III au combat et s'empare du trône après la bataille de Bosworth. Mais c'est un pays morcelé par la guerre des Deux-Roses qui attend le nouveau souverain. Un défi de taille lui incombera donc: dissoudre les rivalités et réunifier les camps, avant de pouvoir prétendre gouverner. Pour ce faire, Henri Tudor devra épouser une princesse de la maison ennemie, Élisabeth d'York.

Héritière légitime de la famille déchue, fille de la reine blanche, Elisabeth est une jeune femme hantée par la mort du roi qu'elle aimait. Contrainte à ces épousailles, elle deviendra mère du futur dauphin. Au coeur du jeu politique, elle devra choisir entre la rose rouge et la rose blanche, et ainsi sceller son destin.»


Mon avis


9,5/10

C'est une lecture que j'ai vraiment adorée et que j'ai quittée avec regret. L'histoire tourne sur la vie privée du roi Henri et de sa femme, la princesse d'York Élisabeth.  J'ai adoré me faire transporter dans l'intimité des souverains. J'ai aimé être témoin des craintes, des désirs et des obligations du roi et de la reine, de la façon dont ils vivent au quotidien et des relations qu'ils entretiennent. Avoir du sang royal est loin d'être facile et la vie à la cour n'est parfois que mensonge, trahison et complot.

L'histoire débute avec Élisabeth, une jeune princesse qui doit épouser le nouveau roi qui a détrôné celui qu'elle aimait. Le début de leur relation est fort difficile, mais Élisabeth est forte et connait son destin. J'ai beaucoup aimé la voir forte et sensible à la fois.

Je n'ai pas vérifier quelle part du roman est fiction et quelle part est vérité, mais j'ai adoré découvrir l'histoire de ce souverain d'Angleterre que je connais peu. Pour avoir écouter la série télé Les Tudor, je connais beaucoup mieux l'histoire de son descendant et de ses nombreuses femmes.

La princesse blanche fait partie de la série La guerre des Deux-Roses et en serait le 5e tome. J'ai un peu de difficulté à comprendre comment est faite cette série, car c'est le premier ou le deuxième à être traduit en français. Pourquoi ne pas les avoir sorti en ordre? Cependant, peu importe, car je crois qu'ils se lisent tous indépendamment. Je suivrai de près la parution des autres tomes et me plongerai dans cette lecture avec plaisir.

Le livre n'obtient pas une note parfaite, car j'ai mis un moment à entrer dans l'histoire et à m'adapter au style de l'auteure. C'est cependant l'un des bons romans historiques que j'ai lu.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire