dimanche 24 avril 2016

Un parfum d'encre et de liberté

Sarah McCoy
Éditions Michel Lafon
384 pages

« 1859. La jeune et impétueuse Sarah apprend qu'elle ne pourra jamais avoir d'enfant. Mais comment trouver un sens à sa vie dans ce monde régi par les hommes? Comment trouver sa place quand on est la fille de John Brown, célèbre abolitionniste qui aide les esclaves à fuir?

2014. Eden et son mari emménagent dans la banlieue de Washington dans l'espoir de sauver leur mariage et fonder enfin une famille. En explorant sa nouvelle demeure, la jeune femme découvre une tête de poupée ancienne. Que signifient les mystérieuses lignes qui la recouvrent?

Plus de cent cinquante ans séparent Eden et Sarah, mais sur la grande carte du monde et de l'Histoire, les destins de ces deux femmes se rejoignent en plus d'un point. Un voyage exaltant, à la redécouverte du courage, de la famille, de l'amour et de l'héritage.»

Mon avis


7,5/10

J'ai eu envie de lire ce roman, car il me rappelait Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay. On y suit effectivement des histoires à deux époques différentes, mais liées entre elles par un lieu.

J'ai été un peu déçue de cette lecture, car j'en attendais plus. On suit deux histoires en parallèle. D'abord, celle de Sarah Brown, qui a réellement existé et qui est la fille d'un leader abolitionniste du temps de la guerre de Sécession aux États-Unis. J'ai beaucoup aimé Sarah, qui est une femme forte, mais également posée et réfléchie. J'ai aussi aimé en découvrir un peu plus sur les rebelles anti-esclavagisme qui utilisaient tous les moyens pour faire passer des esclaves au Canada, où ils pourraient être libres. 

J'ai été beaucoup moins intéressée par l'histoire se déroulant de nos jours. On y retrouve Eden, la trentaine, qui vit un moment difficile de son mariage parce que son mari et elle essuient des échecs de grossesses depuis des années. Eden m'a vraiment énervée. Elle ne cessait de se lamenter et d'être négative.

Ce qui m'a moins plu également, c'est que je trouve qu'il manquait de lien entre les deux histoires. Tout ce qu'on sait, c'est que la maison dans laquelle habite Eden a déjà été visitée par Sarah. Eden trouve une tête de poupée en porcelaine dans un mur, mais c'est vraiment très long avant qu'on en sache plus. C'est pourtant l'élément de l'histoire qui m'intriguait le plus! On finit par en savoir plus à la fin du livre, mais rien d'extraordinaire qui en valait l'attente... J'ai lu les notes de l'auteure à la fin et j'y ait vu qu'elle avait pensée toute l'histoire d'Eden avant de penser à la lier à celle de Sarah. Voilà qui explique le manque de cohérence entre les deux histoires... Dommage que l'auteure n'ait pas réussi à les lier plus intimement, cela aurait grandement améliorer la qualité du roman!

Bref, j'ai apprécié ma lecture pour l'histoire de Sarah et de l'abolitionnisme, mais je trouve que l'auteure a manqué un peu son coup pour nous écrire un roman liant deux histoires et deux époques. J'ai tout de même l'intention de lire le premier roman de l'auteure, un peu dans le même style, pour voir. 

Je remercie grandement les éditions Michel Lafon Canada pour cet envoi! 

13 commentaires:

  1. J'ai Un goût de canelle et d'espoir en ebook. Si j'accroche au style, je pense lire ce second roman de l'auteure ;)
    Elle s'appelait Sarah n'est toujours pas lu pour ma part mais j'ai hâte de le faire :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lirai également Un goût de cannelle et d'espoir pour avoir une meilleure vue d'ensemble sur la plume de l'auteure :)

      Supprimer
  2. Je crois que c'est le premier avis un peu mitigé que je vois sur cette lecture. Mais, on me l'a tellement bien vendu que je pense que je lirais pour m'en faire ma propre idée! Je vais juste laisser passer un peu de temps, car comme "Outlander", à le voir partout, j'ai peur d'en attendre beaucoup trop et d'être d'autant plus déçue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison tous les avis que j'ai lu étaient plus positifs que le mien... C'est peut-être juste moi :P Je t'encourage à l'essayer! :)

      Supprimer
  3. J'ai lu pas mal de chroniques et j'ai vraiment envie de le lire. Mais je vais d'abord commencer par un goût de cannelle et d'espoir qui est dans ma PAL :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais tenter Un goût de cannelle et d'espoir moi aussi :)

      Supprimer
  4. Pas trop tentée par ce livre : je n'aime pas trop les fictions historiques, ou en tout cas ce genre de livre, et vu ton avis je vais passer mon tour, j'ai trop peur d'être déçue. ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes moins le côté historique, tu pourrais aimer la partie contemporaine du livre. Seulement, il faut lire le livre en entier alors peut-être pas la meilleure idée haha.

      Supprimer
  5. Pour le coup, je suis déçue que tu aies été déçue parce que c'est un livre qui me fait très envie. En même temps, c'est plutôt la partie historique concernant l'esclavage qui m'intrigue, donc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux parties étaient bonnes individuellement, mais comme je n'aime pas trop le contemporain, je n'ai pas trop aimé celle se déroulant de nos jours. Le livre ne fait pas un tout cohérent selon moi, mais la partie sur l'esclavage était bien ;) On ne nous parle pas du tout de la condition des esclaves par contre c'est vraiment sur la vie de Sarah, fille du chef de la Résistance.

      Supprimer
  6. L'histoire a l'air bien mais sans plus... Il y a trop de points négatifs ; je préfère lire des livres qui me tentent vraiment.

    RépondreSupprimer
  7. C'est un livre qui m'intéresse beaucoup de par son sujet mais aussi par l'écriture de l'auteure qui a l'air excellente, c'est ce que j'ai ressenti en lisant la première page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteure a une belle plume, effectivement! :)

      Supprimer