jeudi 21 avril 2016

Le chant du rossignol

Kristin Hannah
Éditions Michel Lafon
523 pages

«France, 1939. Dans un village de la Loire, Vianne Mauriac fait ses adieux à son mari qui part au front et se retrouve seule avec sa fille. Très vite, elle est forcée d'accueillir un officier allemand sous son toit. Et fait le choix de protéger sa fille à tout prix...

Sa soeur, Isabelle, 18 ans, s'installe à Paris le jour de l'entrée des Allemands dans la ville. Impétueuse et pleine d'idéaux, elle s'engage dans la Résistance sous le nom de code  «Le Rossignol».

Deux soeurs, deux destins. Chacune jouant sa propre survie dans la France occupée.»

Avec un million d'exemplaire vendus aux États-Unis, il n'a pas quitté le top de la liste des meilleures ventes du New York Times depuis un an.

Mon avis


10/10

Autant commencer ainsi: j'ai absolument adoré. Je ne suis pas très émotive lorsque je lis et il est plutôt rare que j'éprouve réellement de la tristesse lors de mes lectures. Ici, cependant, impossible de s'en empêcher. J'ai lu ce livre jusqu'aux petites heures du matin, incapable de le lâcher, et emmitouflée dans mes couvertures, j'ai vécu les émotions comme si j'étais Vianne ou Isabelle.

Le chant du rossignol, c'est l'histoire de deux soeurs, totalement différentes l'une de l'autre et avec un passé familial tendu. Ce sont deux femmes dont la guerre va complètement bouleverser l'existence. J'avais très envie de lire ce livre, car il proposait un point de vue duquel je n'avais encore jamais fait de lecture. Les personnages ne sont pas des Juifs qui vivront les camps de concentration, mais des Françaises qui vivent l'occupation allemande et qui livreront leur propre bataille sous les yeux de l'ennemi.

Le livre commence tout doucement pour nous faire connaître Vianne, la grande soeur qui veut une vie simple et paisible, et Isabelle, la plus jeune, impulsive et bonne vivante. Puis la guerre arrive. J'ai beaucoup aimé comment l'auteure a su nous faire voir les événements du point de vue des deux jeunes femmes: le rationnement, le manque d'absolument toutes les nécessités, vivre avec un nazi sous son toit, voir ses amis, ses voisins et ses collègues se faire déportés et ne pas pouvoir intervenir.

Il y a une évolution saisissante dans ce roman, autant chez les personnages que dans l'intensité des émotions transmises. On ressent le déchirement, la peur, la tristesse, mais aussi l'espoir et le sentiment de faire une bonne action malgré les dangers. C'est un roman très puissant qui fait réfléchir.

Au final, c'est une histoire que je garderai longtemps en tête et qui m'a fait vivre d'intenses émotions. Si vous aimeriez lire un roman sur la Seconde Guerre mondiale du point de vue de la Résistance, je vous conseille absolument celui-ci! C'était beau, c'était cru et c'était très humain.


Je remercie grandement les éditions Michel Lafon Canada pour cet envoi! 

12 commentaires:

  1. Ce livre me fait envie depuis sa sortie et je ne vois que des avis positifs. Je sens que je vais vite craquer, j'adore le résumé et je suis fan des fictions historiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille fortement de craquer!! ;)

      Supprimer
  2. Je l'ai dans ma PAL, il a l'air tellement beau, je ne vois que des bons échos !

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas, mais tu me tentes vraiment avec ce livre ! Je note tout de suite, merci pour la découverte. :) C'est original d'avoir le point de vue de Françaises durant la guerre, ça m'intéresse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup aimé ce point de vue, oui! :) Je te le conseille! :)

      Supprimer
  4. Ce livre a l'air vraiment bien, très intéressant ! Je n'ai pas lu beaucoup de libres sur l'Occupation. Je note !

    RépondreSupprimer
  5. Depuis l'avis de Pretty Books, je l'ai ajouté à ma wish-list. Surtout que je suis une passionnée des deux guerres mondiales ! J'espère le découvrir dans pas trop longtemps ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes le thème de la guerre dans les romans, c'est certain que tu vas aimer! :)

      Supprimer
  6. Plus je le vois passer, plus il me tente celui-là !

    RépondreSupprimer
  7. Gros gros coup de coeur sur ce roman qui nous donne une sacrée baffe <3

    RépondreSupprimer